Enquêtes-reportages

Septembre 1993. Le Nouvel économiste

Marseille : SOS Aménagement,
le TGV se traîne

Marseille sera-t-elle encore à l’écart des grands choix d’aménagement du territoire? Les décideurs régionaux sont déçus des choix et de l’absence de choix concernant la métropole phocéenne.

En visite à Valabre, près d’Aix, à la Sécurité civile, Charles Pasqua avait laissé espérer le 3 juillet, la nomination d’un Monsieur Marseille qui débloquerait certains dossiers importants comme Euroméditerranée ou le TGV. Et puis Mende est passé. Avec ses contrats de plans étriqués, et une définition des régions qui classe Paca comme région riche, alors qu’elle est en tête des scores de chômage. Le pouvoir parisien semble loin, très loin des réalités provençales.
Pour faire le poids, Gilbert Jauffret, président de la Chambre régionale de commerce et d’industrie est allé voir Bernard Bosson, ministre de l’équipement et du tourisme, avec ses deux collègues du Grand Delta rhodanien, Yves Le Gaillard pour Rhône-Alpes et Henri Cassan de Languedoc-Roussillon. Le ministre écoute. Sans s’engager. Une heure avec les consulaires. Trois quarts d’heures, dix jours avant, avec les associations écologistes qui contestent le TGV. “La décision finale incombera au premier ministre” aurait déclaré Bernard Bosson aux contestataires. “Il y aura des arbitrages en septembre”, confirme Gilbert Jauffret. Sur le TGV, le ministre prend les précautions d’usage, mais il souhaite faire avancer le dossier, pour une ouverture de la ligne en 1999. Sur la poursuite de la liaison Rhin-Rhône, Bernard Bosson est plus frileux. Il parrainera néanmoins le colloque organisé à Besançon fin 93 par les six chambres consulaires régionales concernées. Quand aux percées alpines, rien ne presse. Bernard Bosson explore avec ses homologues italiens les coopérations possibles. Mais en Rhônalpin, il privilégie les liaisons du style Lyon-Turin au désenclavement du Midi.
D’où cette impression de malaise et d’incompréhension. “L’État a-t-il un projet global d’aménagement pour notre région? s’interroge Gilbert Jauffret. Quelle place aurons-nous en Europe sans voie de communication Est-Ouest et Nord-Sud? Alors que notre réseau routier est saturé, tant vers Lyon que vers Nice, pourquoi ne débloque-t-on pas les dossiers du TGV, des percées alpines, de Rhin-Rhône?” Une géopolitique évidente ici, mais ignorée à Paris et encore plus dans la région concurrente rhodanienne.
Une situation que les quadras de Jean-Claude Gaudin, les nouveaux députés PR n’acceptent pas. Ils viennent de créer un groupe de réflexion parlementaire “Avenir de la Méditerranée”. À l’origine Willy Diméglio, député de l’Hérault rejoint par une vingtaine de ses collègues républicains des deux régions méditerranéennes. “Il faut que la France, explique Jean Roatta, député de Marseille, ait une politique méditerranéenne, qu’elle en fasse un impératif stratégique”. Les jeunes élus se sont réparti les devoirs de vacances: Jean-François Mattéï planche sur la santé, Guy Tessier sur les rapatriés et les harkis, Roland Blum sur l’économie, Daniel Colin sur la défense, Jean Roatta sur les ports. Le groupe espère s’élargir au-delà du PR pour “faire sortir les dossiers des tiroirs”.

Christian Apothéloz


Ecouter le répondeur historique de l'agence Sudreporter
Téléchargez Flash Player pour voir le lecteur.

> Juin 2006. Textile. oui, il fallait craindre le démantèlement des quotas et l’ouverture de l'OMC à la Chine.

> Mai 2006. Alger : trop proche, donc trop loin ?

> Janvier 2006. Accompagner plus et mieux les aventuriers de l’emploi.

> Juin 2005. Pôle de compétitivité : le réveil de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

> Mai 2005. Cité euro-méditerranéenne de la mode. Les couleurs du Sud face à l’offensive asiatique.

> Août 2002. Les bons réseaux en Provence-Alpes-Côte d’Azur : place aux jeunes.

> Août 2002. Sous le soleil exactement… l’entreprise.

> Mars 2002. Alcatel space à Cannes, plus qu’une entreprise, une légende.

> Juillet 2001. Saga Provence, Marseille, la Provence telle quelle et autrement.

> Juillet 2001. Avignon : l’envers du « off ».

> Mars 2001. Une ville une entreprise, La mine à Gardanne : objectif production zéro.

> Mars 2001. Une ville une entreprise, Rousset Atmel et ST Microelectronics.

> Mars 2001. Avec le TGV, une nouvelle eurorégion ?

> Mars 2001, Prix de l'initiative locale. Correns (Var). la valeur ajoutée du bio.

> Février 2001, Berytech en 2001: premier technopôle arabe du Moyen-Orient.

> Février 2001, Liban : La présence française « laïcisée ».

> Mars 2000, dossier. À Marseille, la Méditerranée est une évidence.

> Janvier 2000. Société marseillaise de crédit, une privatisation en douceur… et fermeté

> Avril 1999. Nice, Marseille, un fauteuil pour deux ?

> Avril 1999. Nice/Marseille : la guerre des tourismes.

> Janvier 1999. Enquête pour l'Église réformée de France parue dans le livre "La tentation de l’extrême droite". Paru en mai 2000, Editions Les bergers et les mages.

> Mars 1998. Marseille, Enquête agroalimentaire. Quand l’agroalimentaire devient un art… culinaire.

> Mars 1998. Médiapôle Saint Césaire. la maison des « cartoon »

> Mars 1998. Sophia reste la locomotive de la Côte d’Azur.

> Février 1998. Paca, Le pari technologique, douze ans après.

> Juin 1997. Il était une fois… Rousset la capitale française de la micro-électronique.

> Novembre 1996. Le groupe Hachette annonce le lancement du nouveau quotidien “La Provence”  ou  Le deuxième enterrement de Gaston Defferre.

> Juillet 1996. Fraude nigériane : comment blanchir les dollars ?

> Juin 1996. Le pizzaïolo, intégrateur social.

> Janvier 1996. Marseille, les soleils de la planète rap.

>Décembre 1995. Circuit Paul Ricard

> Mai 1995. Les 25 ans de Sophia-Antipolis, carrefour virtuel du savoir.

>Février 1995. Le projet de l'année, Euroméditerranée, projet centenaire.

> Février 1995. Marseille, élections municipales en vue, l'heure de Gaudin ?

> Mai 1994. Marseille sur Méditerranée cherche sa voie au Sud.

> Mars 1994. Fos, du mirage à la gestion

> Novembre 1993. Combat de titans autour d’une poubelle

> Octobre 1993. Dossier Marseille sort de sa torpeur.

> Septembre 1993. Marseille : ouverture du premier tunnel urbain à péage… et plan de circulation.

> Septembre 1993. Une issue à la énième crise de Sud Marine ?

> Septembre 1993. L'étang de Berre, de plan en plan.

> Septembre 1993. Marseille : Accor mélange ses étoiles.

> Septembre 1993. Marseille : Tapie rebondira-t-il ?

> Septembre 1993. Marseille : SOS Aménagement, le TGV se traîne.

> Aout 1993: Le Port désespère Marseille.

> Juillet 1993. En finir avec la décharge d’Entressen ?

> Juillet 1993. Marseille, La Canebière fait peau neuve

> Juillet 1993. Chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur : Alain Seyriex remet les comptes à zéro.

> Juillet 1993. Port, la guerre des nerfs.

> Juillet 1993. Métropole, Zinzins unissez-vous !

> Juillet 1993. Marseille, indépendance ?

> Juin 1993. Fos-sur-Mer, 20 ans après.

> Juin 1993. Gardanne : l'impossible reconversion ?

> Juin 1993. Sous-traitance et dépendance ou la tragédie du monoclient.

> Juin 1993. Marseille veut offrir une vitrine à sa recherche médicale, une Villa Hippocrate.

> Juillet 1992. Sur les traces du Marquis de Sade en Provence, de Saumane à Marseille

> La tradition protestante à Marseille : 450 ans d’histoire.

Christian Apothéloz - 18, allées Léon Gambetta - 13001 Marseille - Contact
Graphisme : Design in situ/Le Z Graphic - Réalisation : Sitweb Concept