Enquêtes-reportages

Septembre 1993, Le Nouvel économiste

Marseille : ouverture du premier tunnel urbain à péage.
et plan de circulation

À quelques jours de l’ouverture du premier tunnel urbain à péage en France, Marseille s’interroge sur l’afflux de voitures en centre ville et sur son schéma de circulation.

Le 18 septembre, les 14 postes de péages de la gare du Prado ouvriront leurs barrières aux 100 000 automobilistes qui traversent chaque jour Marseille de part en part. Un tiers, selon les prévisions devrait se laisser séduire par la rapidité de cette liaison, trois minutes au lieu d’un quart d’heure les bons jours, une demi-heure voire une heure les jours noirs. Pour 10 francs, le visiteur arrivant de Toulon ou Nice accédera directement sur le Vieux port ou en direction des autoroutes du Littoral vers l’aéroport, Lyon ou Montpellier.
C’est un projet ancien, de trente ans qui voit le jour grâce au financement privé. Le tunnel ferroviaire Prado Carénage a été percé en 1873, sa transformation en tunnel autoroutier à deux voies superposées conçu par l’architecte Alain Amédéo, a coûté 1,2 milliard. Le tout apporté par la Société marseillaise du tunnel Prado-Carénage, une société cotée au second marché et qui associe les trois constructeurs, Borie-SAE, Sogéa et Campénon-Bernard avec un pool de 21 banques. Concessionnaire pour tente ans, la SMTPC a mis les bouchées doubles et gagné 4 mois sur le planning. Les 14 postes de péages serviront de test à un nouveau système de télépéage mis au point par Gemplus, le Tunnel-Pass. 2000 Marseillais ont déjà acquis ce mini-émetteur doté d’une carte à puce.
Tout est donc prêt pour le jour J. Tout, sauf l’évacuation de la circulation qui va ainsi arriver en centre ville. En arrivant de Toulon, vous pourrez sortir en direction du centre ville et débarquer sur le vieux port, déjà totalement saturé. Patient, vous préférez prendre le tunnel sous le Vieux port. Vous tombez dans un labyrinthe autour de la cathédrale de la Major. La solution est bien sûr un tunnel entre le Vieux port et la sortie autoroutière. Un petit tronçon, en trémie financé par la SMTPC (120 MF) est en chantier pour un an encore. Mais l’essentiel reste à faire et à financer : la tranche Carénage Major ( :) et le prolongement jusqu’au viaduc (50 MF). Robert Vigouroux recherche des concours auprès de ses partenaires habituels, conseil général, conseil régional et État, mais ils se font tirer l’oreille. L’automobiliste risque donc de se perdre dans les dédales du quartier portuaire après ses trois minutes de bonheur tarifées.
Dans l’autre sens, la circulation ne pose pas de problème. Un viaduc autoroutier déverse la circulation directement sous le tunnel du Vieux Port. Mais ce même viaduc est aujourd’hui condamné par les urbanistes. Pour Bruno Guillermin, urbaniste chargé du dossier Euroméditerranée à la Ville, il faut démolir cette barrière de béton entre la mer et la ville et enterrer la voie. “On ne peut concevoir un projet urbain, un centre tertiaire ici avec 35 000 véhicules par jour entre la mer et les immeubles. Euroméditerranée ne pourra se faire si on ne libère pas le trafic au sol”. Le port serait prêt à ce que ce tunnel passe sur son territoire, quai du Lazaret, reste, là encore, le financement : 750 MF.

Christian Apothéloz, avec Sylvie Jullien


Ecouter le répondeur historique de l'agence Sudreporter
Téléchargez Flash Player pour voir le lecteur.

> Juin 2006. Textile. oui, il fallait craindre le démantèlement des quotas et l’ouverture de l'OMC à la Chine.

> Mai 2006. Alger : trop proche, donc trop loin ?

> Janvier 2006. Accompagner plus et mieux les aventuriers de l’emploi.

> Juin 2005. Pôle de compétitivité : le réveil de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

> Mai 2005. Cité euro-méditerranéenne de la mode. Les couleurs du Sud face à l’offensive asiatique.

> Août 2002. Les bons réseaux en Provence-Alpes-Côte d’Azur : place aux jeunes.

> Août 2002. Sous le soleil exactement… l’entreprise.

> Mars 2002. Alcatel space à Cannes, plus qu’une entreprise, une légende.

> Juillet 2001. Saga Provence, Marseille, la Provence telle quelle et autrement.

> Juillet 2001. Avignon : l’envers du « off ».

> Mars 2001. Une ville une entreprise, La mine à Gardanne : objectif production zéro.

> Mars 2001. Une ville une entreprise, Rousset Atmel et ST Microelectronics.

> Mars 2001. Avec le TGV, une nouvelle eurorégion ?

> Mars 2001, Prix de l'initiative locale. Correns (Var). la valeur ajoutée du bio.

> Février 2001, Berytech en 2001: premier technopôle arabe du Moyen-Orient.

> Février 2001, Liban : La présence française « laïcisée ».

> Mars 2000, dossier. À Marseille, la Méditerranée est une évidence.

> Janvier 2000. Société marseillaise de crédit, une privatisation en douceur… et fermeté

> Avril 1999. Nice, Marseille, un fauteuil pour deux ?

> Avril 1999. Nice/Marseille : la guerre des tourismes.

> Janvier 1999. Enquête pour l'Église réformée de France parue dans le livre "La tentation de l’extrême droite". Paru en mai 2000, Editions Les bergers et les mages.

> Mars 1998. Marseille, Enquête agroalimentaire. Quand l’agroalimentaire devient un art… culinaire.

> Mars 1998. Médiapôle Saint Césaire. la maison des « cartoon »

> Mars 1998. Sophia reste la locomotive de la Côte d’Azur.

> Février 1998. Paca, Le pari technologique, douze ans après.

> Juin 1997. Il était une fois… Rousset la capitale française de la micro-électronique.

> Novembre 1996. Le groupe Hachette annonce le lancement du nouveau quotidien “La Provence”  ou  Le deuxième enterrement de Gaston Defferre.

> Juillet 1996. Fraude nigériane : comment blanchir les dollars ?

> Juin 1996. Le pizzaïolo, intégrateur social.

> Janvier 1996. Marseille, les soleils de la planète rap.

>Décembre 1995. Circuit Paul Ricard

> Mai 1995. Les 25 ans de Sophia-Antipolis, carrefour virtuel du savoir.

>Février 1995. Le projet de l'année, Euroméditerranée, projet centenaire.

> Février 1995. Marseille, élections municipales en vue, l'heure de Gaudin ?

> Mai 1994. Marseille sur Méditerranée cherche sa voie au Sud.

> Mars 1994. Fos, du mirage à la gestion

> Novembre 1993. Combat de titans autour d’une poubelle

> Octobre 1993. Dossier Marseille sort de sa torpeur.

> Septembre 1993. Marseille : ouverture du premier tunnel urbain à péage… et plan de circulation.

> Septembre 1993. Une issue à la énième crise de Sud Marine ?

> Septembre 1993. L'étang de Berre, de plan en plan.

> Septembre 1993. Marseille : Accor mélange ses étoiles.

> Septembre 1993. Marseille : Tapie rebondira-t-il ?

> Septembre 1993. Marseille : SOS Aménagement, le TGV se traîne.

> Aout 1993: Le Port désespère Marseille.

> Juillet 1993. En finir avec la décharge d’Entressen ?

> Juillet 1993. Marseille, La Canebière fait peau neuve

> Juillet 1993. Chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur : Alain Seyriex remet les comptes à zéro.

> Juillet 1993. Port, la guerre des nerfs.

> Juillet 1993. Métropole, Zinzins unissez-vous !

> Juillet 1993. Marseille, indépendance ?

> Juin 1993. Fos-sur-Mer, 20 ans après.

> Juin 1993. Gardanne : l'impossible reconversion ?

> Juin 1993. Sous-traitance et dépendance ou la tragédie du monoclient.

> Juin 1993. Marseille veut offrir une vitrine à sa recherche médicale, une Villa Hippocrate.

> Juillet 1992. Sur les traces du Marquis de Sade en Provence, de Saumane à Marseille

> La tradition protestante à Marseille : 450 ans d’histoire.

Christian Apothéloz - 18, allées Léon Gambetta - 13001 Marseille - Contact
Graphisme : Design in situ/Le Z Graphic - Réalisation : Sitweb Concept