Enquêtes-reportages

Mars 1998 - Le Nouvel économiste

Médiapôle Saint Césaire
La maison des « cartoon »

Arles a choisi l’image comme vecteur de son redéploiement économique. Et un lieu symbolique, le couvent Saint Césaire au cœur de la ville.

Césaire, évêque d’Arles en 502, grand théologien qui domina toute l’église de Provence pendant 40 ans, aurait préféré les va-et-vient de moniales dans ce cloître qu’il créa pour sa sœur. Aujourd’hui, la cellule de la mère supérieure est occupée par direction de l’action économique de la ville, au premier étage travaille un provider et les locaux sont en cours de rénovation pour accueillir leur premier hôte, un studio de production de dessins animés. Le projet naîtra à la charnière des mandats municipaux, entre Jean-Pierre Camoin et Michel Vauzelle, en 1988. Arles vit la fin de ses industries traditionnelles, ateliers Sncf, mécanique et chaudronnerie. Il lui faut un second souffle. L’image culturelle de la ville est forte. Les Rencontres de la photo, l’école nationale de la photographie, des entreprises comme Harmonia Mundi et les éditions Actes Sud, l’espace Van Gogh et le très cher, mais superbe Musée de l’Arles antique en sont les fleurons. Pour entrer dans la modernité, « la ville se doit de passer de l’image fixe à l’image animée », plaide Francis Aynaud, directeur de l’action économique de la ville. Pas question d’exiler hors les murs cette nouvelle activité. L’atout d’Arles, c’est son centre historique, classé au patrimoine mondial, les arènes, les églises, le portail Saint Trophime. Coup de chance : les sœurs qui vivent au couvent Saint Césaire vont recevoir une donation inattendue qui leur permet de déménager dans un lieu plus approprié. Une opportunité pour la ville. Leur couvent, à 200 mètres du théâtre antique, deviendra donc médiapôle. Il s’agit d’une construction du XIX° avec quelques traces de l’antique couvent de Sainte Césarie, la chapelle Sainte Blaise, un jardin et un balcon avec vue sur les vestiges romains. En 1996, la direction de l’économie y emménage, le Conseil général s’engage à le réhabiliter. En septembre 1997, la ville décroche l’organisation du forum Cartoon, forum européen de l’image animée. C’est à cette occasion que Daniel Schwall, qui dirige les studios Tex décide d’implanter une unité de production en Arles. Dans ce métier, les donneurs d’ordre sont parisiens, et ils sont à la recherche de prestataires disponibles, créatifs et réactifs. La délocalisation de ces activités de production, avec les moyens de télécommunications actuels est possible. « Nous pouvons attirer en Arles, plus qu’ailleurs, des artistes, des créatifs qui choisissent la qualité de vie et l’environnement. Et nous sommes très proches de Paris avec à moins de 50 minutes, quatre aéroports, Fréjorgues, Nîmes, Avignon, et Marignane », argumente Francis Aynaud.

Christian Apothéloz


Ecouter le répondeur historique de l'agence Sudreporter
Téléchargez Flash Player pour voir le lecteur.

> Juin 2006. Textile. oui, il fallait craindre le démantèlement des quotas et l’ouverture de l'OMC à la Chine.

> Mai 2006. Alger : trop proche, donc trop loin ?

> Janvier 2006. Accompagner plus et mieux les aventuriers de l’emploi.

> Juin 2005. Pôle de compétitivité : le réveil de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

> Mai 2005. Cité euro-méditerranéenne de la mode. Les couleurs du Sud face à l’offensive asiatique.

> Août 2002. Les bons réseaux en Provence-Alpes-Côte d’Azur : place aux jeunes.

> Août 2002. Sous le soleil exactement… l’entreprise.

> Mars 2002. Alcatel space à Cannes, plus qu’une entreprise, une légende.

> Juillet 2001. Saga Provence, Marseille, la Provence telle quelle et autrement.

> Juillet 2001. Avignon : l’envers du « off ».

> Mars 2001. Une ville une entreprise, La mine à Gardanne : objectif production zéro.

> Mars 2001. Une ville une entreprise, Rousset Atmel et ST Microelectronics.

> Mars 2001. Avec le TGV, une nouvelle eurorégion ?

> Mars 2001, Prix de l'initiative locale. Correns (Var). la valeur ajoutée du bio.

> Février 2001, Berytech en 2001: premier technopôle arabe du Moyen-Orient.

> Février 2001, Liban : La présence française « laïcisée ».

> Mars 2000, dossier. À Marseille, la Méditerranée est une évidence.

> Janvier 2000. Société marseillaise de crédit, une privatisation en douceur… et fermeté

> Avril 1999. Nice, Marseille, un fauteuil pour deux ?

> Avril 1999. Nice/Marseille : la guerre des tourismes.

> Janvier 1999. Enquête pour l'Église réformée de France parue dans le livre "La tentation de l’extrême droite". Paru en mai 2000, Editions Les bergers et les mages.

> Mars 1998. Marseille, Enquête agroalimentaire. Quand l’agroalimentaire devient un art… culinaire.

> Mars 1998. Médiapôle Saint Césaire. la maison des « cartoon »

> Mars 1998. Sophia reste la locomotive de la Côte d’Azur.

> Février 1998. Paca, Le pari technologique, douze ans après.

> Juin 1997. Il était une fois… Rousset la capitale française de la micro-électronique.

> Novembre 1996. Le groupe Hachette annonce le lancement du nouveau quotidien “La Provence”  ou  Le deuxième enterrement de Gaston Defferre.

> Juillet 1996. Fraude nigériane : comment blanchir les dollars ?

> Juin 1996. Le pizzaïolo, intégrateur social.

> Janvier 1996. Marseille, les soleils de la planète rap.

>Décembre 1995. Circuit Paul Ricard

> Mai 1995. Les 25 ans de Sophia-Antipolis, carrefour virtuel du savoir.

>Février 1995. Le projet de l'année, Euroméditerranée, projet centenaire.

> Février 1995. Marseille, élections municipales en vue, l'heure de Gaudin ?

> Mai 1994. Marseille sur Méditerranée cherche sa voie au Sud.

> Mars 1994. Fos, du mirage à la gestion

> Novembre 1993. Combat de titans autour d’une poubelle

> Octobre 1993. Dossier Marseille sort de sa torpeur.

> Septembre 1993. Marseille : ouverture du premier tunnel urbain à péage… et plan de circulation.

> Septembre 1993. Une issue à la énième crise de Sud Marine ?

> Septembre 1993. L'étang de Berre, de plan en plan.

> Septembre 1993. Marseille : Accor mélange ses étoiles.

> Septembre 1993. Marseille : Tapie rebondira-t-il ?

> Septembre 1993. Marseille : SOS Aménagement, le TGV se traîne.

> Aout 1993: Le Port désespère Marseille.

> Juillet 1993. En finir avec la décharge d’Entressen ?

> Juillet 1993. Marseille, La Canebière fait peau neuve

> Juillet 1993. Chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur : Alain Seyriex remet les comptes à zéro.

> Juillet 1993. Port, la guerre des nerfs.

> Juillet 1993. Métropole, Zinzins unissez-vous !

> Juillet 1993. Marseille, indépendance ?

> Juin 1993. Fos-sur-Mer, 20 ans après.

> Juin 1993. Gardanne : l'impossible reconversion ?

> Juin 1993. Sous-traitance et dépendance ou la tragédie du monoclient.

> Juin 1993. Marseille veut offrir une vitrine à sa recherche médicale, une Villa Hippocrate.

> Juillet 1992. Sur les traces du Marquis de Sade en Provence, de Saumane à Marseille

> La tradition protestante à Marseille : 450 ans d’histoire.

Christian Apothéloz - 18, allées Léon Gambetta - 13001 Marseille - Contact
Graphisme : Design in situ/Le Z Graphic - Réalisation : Sitweb Concept