Enquêtes-reportages

23 janvier 2006. La Lettre de l’Institut euroméditerranéen des médias

Accompagner plus et mieux
les aventuriers de l’emploi

Chaque année, ils sont plus de 26 000 dans notre région à tenter l’aventure de la création d’entreprise. 4000 d’entre eux vont reprendre une société existante, les autres partent de rien. Et quand je dis "rien", c’est "rien" : 56 % des créateurs démarrent avec moins de 8000 euros. Et pour cause, la moitié des créateurs sont des chômeurs, 17 % depuis plus d’un an. Les deux tiers n’ont pas de formation supérieure et 18 % n’ont aucun diplôme. La création d’entreprise est en Provence Alpes Côte d’Azur plus dynamique, plus populaire, plus démocratique, mais aussi plus risquée qu’ailleurs. Après trois ans, le taux de défaillance est de 42 %, 6 points de plus que pour le reste du pays. Le méridional, contrairement aux images reçues se bat et construit, il s’aventure, il investit et s’investit, au risque de tout perdre. Dans une région peu industrieuse, la création représente un des principaux facteurs de création d’emploi : de 1993 à 2001, les nouvelles entreprises ont créé chaque année 63 000 emplois. Et pourtant le parcours n’est pas facile. Si les politiques ont le verbe facile laissant croire que chaque autorité fait le maximum et déroule le tapis devant ces aventuriers d’un nouveau monde, la réalité est plus prosaïque : seul un créateur sur douze a recours aux dispositifs d’aide et d’accompagnement. Onze sur douze se débrouillent seuls face au fisc face à l’administration, face aux clients, aux fournisseurs aux personnels. Un miracle que 60 % d’entre eux s’en sortent.  Le Conseil régional souhaite améliorer la lisibilité de ces aides, renforcer l’accompagnement et accentuer les formations des créateurs, pour parvenir à une hausse de la création et surtout aller vers l’émergence d’un tissu de PME performante qui non seulement survivent mais passent les caps des 10, des 50 des 100 salariés.

C’est conscient de ces enjeux et parce j’ai moi-même été créateur d’entreprise que j’ai accepté de devenir président d’Espace Liberté, la pépinière urbaine du boulevard de la liberté à Marseille (près de la gare Saint Charles) et trésorier de 3CI, association d’aide à la création d’entreprise. L’accompagnement par des professionnels, l’organisation d’un environnement favorable de conseil et d’appui divise le taux de casse par deux. Et même en cas de défaillance, la création d’entreprise bien vécue, entourée, peut être une étape d’un parcours de retour au travail ou de promotion sociale.

Le réseau des structures d’aide à la création doit donc sortir de la charité publique pour entrer dans le service public de l’emploi, pour s’inscrire dans les stratégies offensives de création d’activités.

Que faire pour que le 1° arrondissement de Marseille qui aligne 23 % de chômeurs retrouve des couleurs, sinon aider à la création d’activités nouvelles et dynamiques ? Que faire pour que les quartiers nord sortent de la déshérence sinon y encourager la création d’activités par les habitants. La défiscalisation créée de bonnes adresse et une attractivité indéniable, mais le paradoxe est que le local ou le bureau deviennent tellement chers que les « autochtones », ceux qui devraient en bénéficier, vont s’installer ailleurs, hors zone franche. (Tandis que les petits malins bien conseillés profitent de l’effet d’aubaine !)

Seule une politique globale et pérenne peut donner un vrai coup de pouce à la création et à l’emploi. C’est un enjeu social et économique, c’est aussi un enjeu de démocratie, la liberté d’entreprendre et de réussir ne doit pas être réservée aux héritiers, elle doit être partagée, protégée, défendue. La réussite aléatoire de quelques footballeurs ne peut se substituer à une véritable égalité des chances, une égalité d’entreprendre, une égalité devant la réussite. Les créateurs d’entreprises que nous côtoyons expriment de vrais besoins : un accompagnement après la création avec un contrat de réussite, une aide à l’hébergement de leurs activités, un accès aux financements plus clair, une attitude des administrations moins malthusienne, etc. La crise des banlieues nous montre l’urgence du besoin : personne ne pourra plus faire semblant d’être surpris si la volonté d’entreprendre s’enlise, s’épuise et devient colère, ressentiment, violence.

Christian Apothéloz, consultant
Président d’Espace Liberté

* Les chiffres cités viennent des documents de préparation du Schéma de développement régional, synthèse de Jean-Marc Halle.


Ecouter le répondeur historique de l'agence Sudreporter
Téléchargez Flash Player pour voir le lecteur.

> Juin 2006. Textile. oui, il fallait craindre le démantèlement des quotas et l’ouverture de l'OMC à la Chine.

> Mai 2006. Alger : trop proche, donc trop loin ?

> Janvier 2006. Accompagner plus et mieux les aventuriers de l’emploi.

> Juin 2005. Pôle de compétitivité : le réveil de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

> Mai 2005. Cité euro-méditerranéenne de la mode. Les couleurs du Sud face à l’offensive asiatique.

> Août 2002. Les bons réseaux en Provence-Alpes-Côte d’Azur : place aux jeunes.

> Août 2002. Sous le soleil exactement… l’entreprise.

> Mars 2002. Alcatel space à Cannes, plus qu’une entreprise, une légende.

> Juillet 2001. Saga Provence, Marseille, la Provence telle quelle et autrement.

> Juillet 2001. Avignon : l’envers du « off ».

> Mars 2001. Une ville une entreprise, La mine à Gardanne : objectif production zéro.

> Mars 2001. Une ville une entreprise, Rousset Atmel et ST Microelectronics.

> Mars 2001. Avec le TGV, une nouvelle eurorégion ?

> Mars 2001, Prix de l'initiative locale. Correns (Var). la valeur ajoutée du bio.

> Février 2001, Berytech en 2001: premier technopôle arabe du Moyen-Orient.

> Février 2001, Liban : La présence française « laïcisée ».

> Mars 2000, dossier. À Marseille, la Méditerranée est une évidence.

> Janvier 2000. Société marseillaise de crédit, une privatisation en douceur… et fermeté

> Avril 1999. Nice, Marseille, un fauteuil pour deux ?

> Avril 1999. Nice/Marseille : la guerre des tourismes.

> Janvier 1999. Enquête pour l'Église réformée de France parue dans le livre "La tentation de l’extrême droite". Paru en mai 2000, Editions Les bergers et les mages.

> Mars 1998. Marseille, Enquête agroalimentaire. Quand l’agroalimentaire devient un art… culinaire.

> Mars 1998. Médiapôle Saint Césaire. la maison des « cartoon »

> Mars 1998. Sophia reste la locomotive de la Côte d’Azur.

> Février 1998. Paca, Le pari technologique, douze ans après.

> Juin 1997. Il était une fois… Rousset la capitale française de la micro-électronique.

> Novembre 1996. Le groupe Hachette annonce le lancement du nouveau quotidien “La Provence”  ou  Le deuxième enterrement de Gaston Defferre.

> Juillet 1996. Fraude nigériane : comment blanchir les dollars ?

> Juin 1996. Le pizzaïolo, intégrateur social.

> Janvier 1996. Marseille, les soleils de la planète rap.

>Décembre 1995. Circuit Paul Ricard

> Mai 1995. Les 25 ans de Sophia-Antipolis, carrefour virtuel du savoir.

>Février 1995. Le projet de l'année, Euroméditerranée, projet centenaire.

> Février 1995. Marseille, élections municipales en vue, l'heure de Gaudin ?

> Mai 1994. Marseille sur Méditerranée cherche sa voie au Sud.

> Mars 1994. Fos, du mirage à la gestion

> Novembre 1993. Combat de titans autour d’une poubelle

> Octobre 1993. Dossier Marseille sort de sa torpeur.

> Septembre 1993. Marseille : ouverture du premier tunnel urbain à péage… et plan de circulation.

> Septembre 1993. Une issue à la énième crise de Sud Marine ?

> Septembre 1993. L'étang de Berre, de plan en plan.

> Septembre 1993. Marseille : Accor mélange ses étoiles.

> Septembre 1993. Marseille : Tapie rebondira-t-il ?

> Septembre 1993. Marseille : SOS Aménagement, le TGV se traîne.

> Aout 1993: Le Port désespère Marseille.

> Juillet 1993. En finir avec la décharge d’Entressen ?

> Juillet 1993. Marseille, La Canebière fait peau neuve

> Juillet 1993. Chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur : Alain Seyriex remet les comptes à zéro.

> Juillet 1993. Port, la guerre des nerfs.

> Juillet 1993. Métropole, Zinzins unissez-vous !

> Juillet 1993. Marseille, indépendance ?

> Juin 1993. Fos-sur-Mer, 20 ans après.

> Juin 1993. Gardanne : l'impossible reconversion ?

> Juin 1993. Sous-traitance et dépendance ou la tragédie du monoclient.

> Juin 1993. Marseille veut offrir une vitrine à sa recherche médicale, une Villa Hippocrate.

> Juillet 1992. Sur les traces du Marquis de Sade en Provence, de Saumane à Marseille

> La tradition protestante à Marseille : 450 ans d’histoire.

Christian Apothéloz - 18, allées Léon Gambetta - 13001 Marseille - Contact
Graphisme : Design in situ/Le Z Graphic - Réalisation : Sitweb Concept