Portraits

Juin 1993 : Figaro Economie

Georges et Jean-Claude Antoun : New Hôtel,
la petit chaîne qui monte

Au début, c’était une joli nom de baptême. Les frères Antoun, Georges et Jean-Claude reprenaient un hôtel, le mettaient aux normes, lui apportaient confort, service et qualité. Ils gardaient l’ancien nom précédé simplement d’une note british: New hôtel. Une façon d’afficher que l’on avait changé de propriétaire. La formule s’est étendue. Du New hôtel Astoria on est passé au Bompart, puis au Sélect. Puis succès aidant les hôteliers libano-marseillais ont exporté leur modèle vers Toulon, Reims, et Paris. Pour gérer l’ensemble, ils sont constitué avec l’apport de sociétés de développement régional une holding, Erghot au capital de 1,5 MF. Bouillonnant d’initiatives, (il a créé le salon régional Show Hôtels) tempêtant contre la médiocrité du parc hôtelier marseillais, parfois imprévisible, souvent emporté, Georges Antoun, la locomotive de la famille a su se faire reconnaître par ses pairs puisqu’il préside la Fédération nationale des hôteliers. Cette compétence reconnue lui vaut de doubler aujourd’hui son parc. le Pool bancaire du groupe ID Hôtel, conduit par le crédit agricole lui a demandé de reprendre en main la gestion du groupe. Georges Antoun a fait le ménage, résilié les franchises du groupe Accor, Altéa et Mercure. Erghôt, sa société est devenue franchiseur et les six hôtels ID sont devenus “New Hôtel”; Un coup double qui donne une véritable assise nationale au groupe phocéen: Arles, Nîmes, Montpellier, Paris avec le Candide, et Bruxelles sont dans le circuit. Une base dorénavant suffisante pour lancer une nouveau concept: les clefs d’or qui associent hébergement et loisirs à des prix réduits prénégociés avec les professionnels de la place. Une clef d’or qui lui permet d’afficher une offre complète de loisirs actifs pour une clientèle attirée par les forfaits tout compris des tours opérators. Le new age de l’hôtellerie de province est né.

Christian Apothéloz

 

> Août 2002. Frédéric Chevalier, créateur de High Co.

> Janvier 2002. Juif, arabe, français…, rencontre avec Gilbert Benayoun : "Toucher les cœurs autant que la raison"

> Avril 2001. Robert Sarkissian : "Mes paroissiens, Chiites, sunnites, Druzes, maronites, orthodoxes… et protestants.

> Février 2001. Jean Kéhayan : Sauvés par les missionnaires américains…

> Avril 1998. L’homme de l’année, coup de cœur Maurice Genoyer.

> Avril 1998. Marc Pouzet, PDG de Marius Bernard, met en conserve la Provence.

> Mars 1997. Jacques Pfister, PDG d'Orangina France.

> André Einaudi, PDG d’Ortec, entrepreneur de l'année du Nouvel économiste 1997.

> Janvier 1997. André Einaudi, le bonheur communicatif.

> Février 1995. Financier de l'année, Charles Milhaud, président du directoire de la Caisse d'épargne Provence Alpes Corse.

> Juin 1993. Georges et Jean-Claude Antoun : New Hôtel, la petit chaîne qui monte.

Christian Apothéloz - 18, allées Léon Gambetta - 13001 Marseille - Contact
Graphisme : Design in situ/Le Z Graphic - Réalisation : Sitweb Concept