Ego sum : le protestant

Une exposition sur l’histoire des protestants à Marseille

par | 1 janvier 2012

En douze kaké­mo­nos accro­chés aux douze piliers du temple pro­tes­tant de la rue Grignan à Marseille, Christian Apothéloz a réa­li­sé avec la com­pli­ci­té gra­phique de Serge Panarotto une expo­si­tion éton­nante et péda­go­gique. Des galères à la réno­va­tion du Temple, l’ex­po fait vivre les grandes étapes d’une com­mu­nau­té dis­crète et rtro­po sou­vent méconnue. 

Histoires mar­seillaises de protestants

  1. Les com­men­ce­ments face aux persécutions
  2. Marseille capi­tale des galères
  3. Une tolé­rance gar­ro­tée sous l’é­dit de Nantes 
  4. La recon­nais­sance avec le Concordat
  5. 1825 : les pro­tes­tants pho­céens ont enfin une adresse
  6. 2011 : une réno­va­tion lumineuse

Histoires de pro­tes­tants marseillais

  1. Franz Mayor de Montr Richer : comme une pluie hori­zon­tale sur la ville
  2. Les suf­fra­gettes Ernestine et Jane Schlœsing
  3. Une empreinte pro­tes­tante dans l’architecture mar­seillaise : Henri Espérandieu, Jean-Marc Samuel Vaucher, Le Corbusier
  4. Deux grands maires : Siméon Flaissières et Gaston Defferre
  5. Berthie Albrecht, une femme en résistance
  6. Les entre­pre­neurs de l’âge d’or marseillais