Le journaliste : Futur composé (radio RCF)

Colette Weizman, quand le chiffre se fait femme d’action

11 novembre 2020

Expert-comptable asso­cié à un cabi­net d’une tren­taine de col­la­bo­ra­teurs, enga­gée, volon­taire et ave­nante, Colette Weizmann est can­di­date pour pré­si­der les 2000 experts comp­tables de PACA.

Colette Weizman: souriante, avenante, mais déterminée.

Elle arrive à moto à la radio, et le casque a peine levé, elle a déjà enga­gé la dis­cus­sion avec jour­na­listes, les invi­tés et tech­ni­ciens. Ainsi est, et sera Colette Weizman, une femme de dia­logue. Comme son nom ne l’indique pas, elle vient du Maroc, d’une famille juive qui a dû quit­ter le pays en 1966. Son père est repar­ti de rien et il a mon­té une belle affaire dans le tex­tile. Il lui a appris confie-t-elle au micro de Christian Apothéloz, « le res­pect de l’humain et le res­pect de l’argent ». Elle aurait vou­lu faire méde­cine, mais sa for­ma­tion à La cade­nelle l’emmènera vers l’univers des math, de la ges­tion puis du diplôme d’expert-comptable. Elle soi­gne­ra autre­ment les gens en s’occupant des entre­prises. Elle est sou­riante, ave­nante, mais déter­mi­née. Et si elle choi­sit la chan­son de Goldman « j’irai au bout de mes rêves », c’est autant pour « décro­cher la lune » que pour suivre son che­min, sa voie, son des­tin. Elle est enga­gée au tri­bu­nal de com­merce où sa voix est recon­nue. Elle a déjà entraî­né les experts-comptables à cou­rir le Marseille Cassis pour le « Point rose » afin d’accompagner les enfants malades, pour « ajou­ter de la vie quand on ne peut ajou­ter des jours à la vie ». Les 1996 experts-comptables ins­crits, dans la région PACA, devraient l’élire à la pré­si­dence du Conseil de l’ordre, dans une période où le lien, la cha­leur et la géné­ro­si­té qui la carac­té­risent seront vitaux.

Ecoutez l’émission de radio Futur composé

Présenté par Christian Apothéloz, Dominique Mucchielli