Le journaliste : Futur composé (radio RCF)

Frédéric Bôl

4 avril 2006

Directeur géné­ral adjoint de Prémalliance (AG2R), pré­sident de Prado Epargne.

46 ans, trois enfants, for­mé à la finance, ensei­gnant à ses heures, Frédéric Bôl pour­rait occu­per un poste enviable dans une grande banque. D’ailleurs il a com­men­cé sa car­rière dans la banque, chez Rothschild, puis Martin-Maurel. Depuis le 1° juin 1998, il a rejoint un zin­zin, un inves­tis­seur ins­ti­tu­tion­nel, le groupe Prado, l’héritier de la caisse de retraite des sala­riés du port. Il gère de l’argent, beau­coup d’argent (plus de trois mil­liards d’euros!) , mais sous l’œil scru­pu­leux d’un conseil d’ad­mi­nis­tra­tion pari­taire où syn­di­ca­listes patro­naux et sala­riés veillent sur le pac­tole de leur retraite et de leur san­té. En fait ce double regard l’a conduit vers l’in­ves­tis­se­ment socia­le­ment res­pon­sable (ISR), vers les fonds éthiques dont il est deve­nu un spé­cia­liste et un pion­nier en France.

Ecoutez l’émission de radio Futur composé

Animée béné­vo­le­ment par Christian Apothéloz consul­tant et Philippe Langevin, économiste.