Le journaliste : Futur composé (radio RCF)

Loïc Fauchon

11 novembre 2005

PDG de la Société des eaux de Marseille et pré­sident du Conseil mon­dial de l’eau.

Dans le débat sur le prin­cipe de la délé­ga­tion de ser­vice public, deman­dez son avis à Loïc Fauchon. Il a fait toute sa car­rière dans le ser­vice public et reven­dique haut et fort d’être tou­jours au ser­vice du public dans une socié­té que se par­tagent les deux grands mar­chands d’eau pri­vé que sont Suez et Véolia, la Générale et la Lyonnaise comme on disait autre­fois. Il a été de toutes les ins­ti­tu­tions de la République, de la pré­fec­ture au conseil géné­ral, du cabi­net de Robert Vigouroux au siège de maire de Trets en pas­sant par la région nais­sante et il est aujourd’hui à l’aise, tran­quille, à la tête d’une entre­prise pri­vée de 2600 sala­riés. Si son enga­ge­ment fut un temps poli­tique, il est aujourd’hui tout entier pré­oc­cu­pé par l’association qu’il a créée, “Trans-Sahara, cara­vanes sans fron­tières” et par les pro­blèmes de l’eau sur notre pla­nète avec le Conseil mon­dial de l’eau qui réunit 85 pays et l’Institut médi­ter­ra­néen de l’eau.

Ecoutez l’émission de radio Futur composé

Animée béné­vo­le­ment par Christian Apothéloz consul­tant et Philippe Langevin, économiste.