Le journaliste : Futur composé (radio RCF)

Serge Magdeleine, Crédit Agricole Alpes Provence : l’esprit coopératif face au Covid

5 mai 2021

Une banque mutua­liste pen­dant la pan­dé­mie : com­ment l’esprit coopé­ra­tif a per­mis d’accompagner les entre­prises, de sou­te­nir les clients et de main­te­nir l’économie à flot.

Serge Magdeleine, Crédit Agricole Alpes Provence: l'esprit coopératif face au Covid

Serge Magdeleine a pris ses fonc­tions le 1er mai 2020, en plein confi­ne­ment. Une nomi­na­tion inat­ten­due, car elle fit suite au décès de son pré­dé­ces­seur Thierry Pomaret, en date du 17 novembre 2020. Serge Magdeleine, ingé­nieur des ponts de for­ma­tion, a com­men­cé sa car­rière dans le conseil puis dans les années 2000, il a pilo­té une start-up, une fin­tech puis il est entré au Crédit Agricole en 2001 et il porte l’esprit coopé­ra­tif de la banque et sa proxi­mi­té avec le ter­rain comme une valeur fon­da­trice de son action comme de celle de la banque. La banque n’a pas levé le pied au cours du confi­ne­ment. En mars, affirme Serge Magdeleine « nos agences res­tées ouvertes pour ses habi­tants et tou­jours 100 % en digi­tal ». Le Crédit Agricole a ain­si pu dis­tri­buer 5 500 prêts garan­tis par l’État pour un mon­tant de 600 mil­lions€. Les cré­dits de tré­so­re­rie ont bon­di de 41 %. Les cré­dits à l’habitat ont même aug­men­té de 3,7 %, alors que cer­taines banques ont mis le pied sur le frein. Plus de 3 mil­liards d’euros de nou­veaux cré­dits ont été dis­tri­bués dont 1,8 mil­liard d’euros de cré­dits habi­tat. Symbole de valeurs vivaces, l’Assemblée géné­rale a attri­bué en 2020, 3 % du béné­fice dis­tri­buable en mécé­nat : • 1 % pour La Fondation du Crédit Agricole Alpes Provence, qui accom­pagne des pro­jets dans les domaines de l’éducation, de la culture, de la san­té, du patri­moine et de la recherche. • 1 % pour le fonds de dota­tion Caap Innov Eco dédié à la phase d’a­mor­çage. • 1 % pour le ter­roir et le label « Le sport pour valeur » qui depuis 6 ans, encou­rage la diver­si­té du sport et ses valeurs édu­ca­tives. Pour 2021, Serge Magdeleine, veut pous­ser les feux et tra­vaille à la crois­sance : « Nous conti­nue­rons de sou­te­nir les sec­teurs éco­no­miques en dif­fi­cul­té, en accom­pa­gnant tou­jours les clients qui inves­tissent, se déve­loppent et opèrent leurs trans­for­ma­tions, qu’elles soient digi­tales ou envi­ron­ne­men­tales. Nous avons inves­ti 10 M€ dans la for­ma­tion des hommes et des femmes de l’entreprise, dans la moder­ni­sa­tion et la digi­ta­li­sa­tion de notre réseau com­mer­cial, et envi­sa­geons de recru­ter plus de 230 jeunes col­la­bo­ra­teurs dont une cen­taine en alter­nance (pour pal­lier 130 départs). Notre orga­ni­sa­tion doit évo­luer avec une démarche « agile aÌ€ l’échelle » pour trans­for­mer notre orga­ni­sa­tion et per­mettre de faire face aux nou­veaux défis avec une muta­tion du rôle des agences ban­caires, mais sur­tout pas leur dis­pa­ri­tion. » Le Crédit Agricole Alpes Provence en quelques chiffres clefs • Un ter­ri­toire por­tant sur trois dépar­te­ments : Bouches-du-Rhône, Vaucluse et Hautes-Alpes • Une banque coopé­ra­tive fon­dée en 1894 • Un réseau de proxi­mi­té comp­tant 70 caisses locales et 178 agences • 2 261 col­la­bo­ra­teurs au ser­vice de 753 701 clients par­ti­cu­liers, pro­fes­sion­nels et entre­prises • Une banque mutua­liste comp­tant 270 000 sociétaires.

Ecoutez l’émission de radio Futur composé

Présenté par Christian Apothéloz, Dominique Mucchielli