Le journaliste : portraits

Georges et Jean-Claude Antoun : New Hôtel, la petit chaîne qui monte

par | 6 juin 1993

Article paru dans Le Figaro Economie.

Au début, c’était une joli nom de bap­tême. Les frères Antoun, Georges et Jean-Claude repre­naient un hôtel, le met­taient aux normes, lui appor­taient confort, ser­vice et qua­li­té. Ils gar­daient l’ancien nom pré­cé­dé sim­ple­ment d’une note bri­tish : New hôtel. Une façon d’afficher que l’on avait chan­gé de pro­prié­taire. La for­mule s’est éten­due. Du New hôtel Astoria on est pas­sé au Bompart, puis au Sélect. Puis suc­cès aidant les hôte­liers libano-marseillais ont expor­té leur modèle vers Toulon, Reims, et Paris. Pour gérer l’ensemble, ils sont consti­tué avec l’apport de socié­tés de déve­lop­pe­ment régio­nal une hol­ding, Erghot au capi­tal de 1,5 MF. Bouillonnant d’initiatives, (il a créé le salon régio­nal Show Hôtels) tem­pê­tant contre la médio­cri­té du parc hôte­lier mar­seillais, par­fois impré­vi­sible, sou­vent empor­té, Georges Antoun, la loco­mo­tive de la famille a su se faire recon­naître par ses pairs puisqu’il pré­side la Fédération natio­nale des hôte­liers. Cette com­pé­tence recon­nue lui vaut de dou­bler aujourd’hui son parc. le Pool ban­caire du groupe ID Hôtel, conduit par le cré­dit agri­cole lui a deman­dé de reprendre en main la ges­tion du groupe. Georges Antoun a fait le ménage, rési­lié les fran­chises du groupe Accor, Altéa et Mercure. Erghôt, sa socié­té est deve­nue fran­chi­seur et les six hôtels ID sont deve­nus “New Hôtel”; Un coup double qui donne une véri­table assise natio­nale au groupe pho­céen : Arles, Nîmes, Montpellier, Paris avec le Candide, et Bruxelles sont dans le cir­cuit. Une base doré­na­vant suf­fi­sante pour lan­cer une nou­veau concept : les clefs d’or qui asso­cient héber­ge­ment et loi­sirs à des prix réduits pré­né­go­ciés avec les pro­fes­sion­nels de la place. Une clef d’or qui lui per­met d’afficher une offre com­plète de loi­sirs actifs pour une clien­tèle atti­rée par les for­faits tout com­pris des tours opé­ra­tors. Le new age de l’hôtellerie de pro­vince est né.

Christian Apothéloz