Enquêtes-reportages

Juillet 1993 - Le Nouvel économiste

Marseille, indépendance ?

Marseille, indépendance ! C’est ce slogan qu’un millier de jeunes supporters de l’OM, black, blancs, beurs, ont scandé en manifestant sur la Canebière contre l’injure faite à leur club. On veut nous prendre notre victoire, haranguait en termes plus fleuris le leader des “ultras”, Paris, la Justice, la Presse, la France nous attaquent : indépendance ! Dérision. “Fier de Tapie, fier de l’Om, fier de Marseille”, le patriotisme marseillais joue à fond. quelles que soient les responsabilités des patrons et des joueurs du club, la ville a vécu la descente des Valenciennois comme un déchirement. Marseille, pendant quelques semaines, depuis le but de Basile Boli, s’était enfin sentie aimée de son pays. Reconnue, réconciliée. Lorsque la vague de l’hostilité revient, la tentation insulaire l’emporte.
Henry Roux-Alezais, président de la chambre de commerce, sur le plan de l’aménagement ne fait pas un constat différent. Revendiquant une plus grande “continuité territoriale” avec l’Europe, il déplore que l’on se soit refusé à mettre 17 milliards pour finir Rhin-Rhône, que les percées alpines entre Italie et France n’avancent pas et que le TGV reste en panne à Valence. Marseille n’existe en effet que comme interface nord sud et retrouve sa géostratégie naturelle. Ce que le commerce méditerranéen lui a donné hier, elle le recherche dans une nouvelle politique méditerranéenne, volontariste et multiple. La semaine dernière, le Palais du Pharo, accueillait les rencontres de l’Institut méditerranéen de l’eau sur le thème de la gestion des eaux usées avec des décideurs maghrébins et français de l’hydraulique. Sid Ahmed Ghozali, ancien ministre, ambassadeur d’Algérie en est à sa seconde visite en quinze jours dans la région : la première à l’invitation de la chambre de commerce pour rencontrer les exportateurs, la seconde pour un colloque organisé à Aubagne par « Confrontations » sur la coopération décentralisée en Méditerranée.
Coopération qui était au centre de la Première journée du partenariat interentreprises en Méditerranée organisée par l’Adeci, l’association régionale pour la coopération industrielle internationale animée par Francis Testa. Jean-Claude Gaudin y a confirmé l’engagement de Provence Alpes Côte d’Azur dans une politique d’échanges soutenus avec la Catalogne, le Languedoc-Roussillon, le Maroc et la Tunisie qui doit déboucher en novembre prochain sur la signature en Avignon d’une Charte du bassin méditerranéen. Il retrouve ainsi une stratégie méditerranéenne que son prédécesseur Michel Pezet avait initiée de 1981 à 1986, politique mise en veilleuse pour cause d’alliance avec le Front national. Issu de cette période, l’Orchestre des jeunes de la Méditerranée fêtera ses dix ans cette année avec une tournée au Maroc, à l’invitation personnelle du roi Hassan II. Mais c’est du côté des entreprises que la prise de conscience est la plus forte. Lors de la journée de l’Adeci, la toute petite entreprise des Papeteries de Gromelle, de Saint-Saturnin les Avignon a par exemple montré comment à partir d’un contact technique, la PMI provençale s’est ouvert des marchés d’export. “Nous sommes sur la même longueur d’onde que nos interlocuteurs marocains et nous avons une volonté réciproque de collaborer”, note Jacques Ducrès, directeur. “Nous ne pouvons laisser les pays du Maghreb sombrer, confirme Druon Note, Pdg des laboratoires Laphal. C’est l’intérêt de l’Europe, c’est aussi celui de nos entreprises. C’est un choix de raison et un choix affectif, souligne ce patron pied noir”.

Christian Apothéloz


Ecouter le répondeur historique de l'agence Sudreporter
Téléchargez Flash Player pour voir le lecteur.

> Juin 2006. Textile. oui, il fallait craindre le démantèlement des quotas et l’ouverture de l'OMC à la Chine.

> Mai 2006. Alger : trop proche, donc trop loin ?

> Janvier 2006. Accompagner plus et mieux les aventuriers de l’emploi.

> Juin 2005. Pôle de compétitivité : le réveil de la région Provence Alpes Côte d’Azur.

> Mai 2005. Cité euro-méditerranéenne de la mode. Les couleurs du Sud face à l’offensive asiatique.

> Août 2002. Les bons réseaux en Provence-Alpes-Côte d’Azur : place aux jeunes.

> Août 2002. Sous le soleil exactement… l’entreprise.

> Mars 2002. Alcatel space à Cannes, plus qu’une entreprise, une légende.

> Juillet 2001. Saga Provence, Marseille, la Provence telle quelle et autrement.

> Juillet 2001. Avignon : l’envers du « off ».

> Mars 2001. Une ville une entreprise, La mine à Gardanne : objectif production zéro.

> Mars 2001. Une ville une entreprise, Rousset Atmel et ST Microelectronics.

> Mars 2001. Avec le TGV, une nouvelle eurorégion ?

> Mars 2001, Prix de l'initiative locale. Correns (Var). la valeur ajoutée du bio.

> Février 2001, Berytech en 2001: premier technopôle arabe du Moyen-Orient.

> Février 2001, Liban : La présence française « laïcisée ».

> Mars 2000, dossier. À Marseille, la Méditerranée est une évidence.

> Janvier 2000. Société marseillaise de crédit, une privatisation en douceur… et fermeté

> Avril 1999. Nice, Marseille, un fauteuil pour deux ?

> Avril 1999. Nice/Marseille : la guerre des tourismes.

> Janvier 1999. Enquête pour l'Église réformée de France parue dans le livre "La tentation de l’extrême droite". Paru en mai 2000, Editions Les bergers et les mages.

> Mars 1998. Marseille, Enquête agroalimentaire. Quand l’agroalimentaire devient un art… culinaire.

> Mars 1998. Médiapôle Saint Césaire. la maison des « cartoon »

> Mars 1998. Sophia reste la locomotive de la Côte d’Azur.

> Février 1998. Paca, Le pari technologique, douze ans après.

> Juin 1997. Il était une fois… Rousset la capitale française de la micro-électronique.

> Novembre 1996. Le groupe Hachette annonce le lancement du nouveau quotidien “La Provence”  ou  Le deuxième enterrement de Gaston Defferre.

> Juillet 1996. Fraude nigériane : comment blanchir les dollars ?

> Juin 1996. Le pizzaïolo, intégrateur social.

> Janvier 1996. Marseille, les soleils de la planète rap.

>Décembre 1995. Circuit Paul Ricard

> Mai 1995. Les 25 ans de Sophia-Antipolis, carrefour virtuel du savoir.

>Février 1995. Le projet de l'année, Euroméditerranée, projet centenaire.

> Février 1995. Marseille, élections municipales en vue, l'heure de Gaudin ?

> Mai 1994. Marseille sur Méditerranée cherche sa voie au Sud.

> Mars 1994. Fos, du mirage à la gestion

> Novembre 1993. Combat de titans autour d’une poubelle

> Octobre 1993. Dossier Marseille sort de sa torpeur.

> Septembre 1993. Marseille : ouverture du premier tunnel urbain à péage… et plan de circulation.

> Septembre 1993. Une issue à la énième crise de Sud Marine ?

> Septembre 1993. L'étang de Berre, de plan en plan.

> Septembre 1993. Marseille : Accor mélange ses étoiles.

> Septembre 1993. Marseille : Tapie rebondira-t-il ?

> Septembre 1993. Marseille : SOS Aménagement, le TGV se traîne.

> Aout 1993: Le Port désespère Marseille.

> Juillet 1993. En finir avec la décharge d’Entressen ?

> Juillet 1993. Marseille, La Canebière fait peau neuve

> Juillet 1993. Chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur : Alain Seyriex remet les comptes à zéro.

> Juillet 1993. Port, la guerre des nerfs.

> Juillet 1993. Métropole, Zinzins unissez-vous !

> Juillet 1993. Marseille, indépendance ?

> Juin 1993. Fos-sur-Mer, 20 ans après.

> Juin 1993. Gardanne : l'impossible reconversion ?

> Juin 1993. Sous-traitance et dépendance ou la tragédie du monoclient.

> Juin 1993. Marseille veut offrir une vitrine à sa recherche médicale, une Villa Hippocrate.

> Juillet 1992. Sur les traces du Marquis de Sade en Provence, de Saumane à Marseille

> La tradition protestante à Marseille : 450 ans d’histoire.

Christian Apothéloz - 18, allées Léon Gambetta - 13001 Marseille - Contact
Graphisme : Design in situ/Le Z Graphic - Réalisation : Sitweb Concept